PSA acte 2…

automobile

Un comité central d’entreprise est prévu ce jeudi matin au siège de PSA Peugeot-Citroën avant un comité central d’entreprise extraordinaire programmé pour le 20 décembre. Au cours de cette réunion devraient être abordées les mesures envisagées par le constructeur pour réduire ses pertes et notamment le détail des suppressions de postes.

Les sites PSA Peugeot Citroën de Sochaux, Aulnay et Rennes sont les plus touchés par les 1.900 suppressions de postes prévues en 2012 dans le groupe en France, dans la production et la recherche/développement, indique ainsi un document de la direction dont l’AFP a obtenu une copie.

Sur les sites de production, 1.019 postes vont être supprimés dont 223 à Sochaux, 147 à Rennes, 140 à Aulnay (Seine-Saint-Denis), 110 à Mulhouse, 80 à Poissy, selon ce document.
Concernant la recherche et le développement, sur un total de 495 suppressions de postes, 139 concernent Vélizy/Meudon (Yvelines et Hauts-de-Seine), 124 Sochaux, 79 Rennes et 56 Aulnay.
Par ailleurs, le groupe prévoit des coupes à hauteur de 400 postes dans d’autres directions (marketing, DRH, etc.), principalement à Paris et 170 à Poissy (Yvelines).

Précision Modem

Il faut ajouter à cette nouvelle, une donnée qui n’est pas exprimée , c’est que les sous-traitants sont également touchés , mais dans leur cas pas de cellule de reclassement , indemnités très faibles , voire dans certains cas pratiquement inexistantes…

Il faudrait également mettre en place un indicateur qui ferait le point en toute indépendance de ce que deviennent les personnes qui passent par les cellules de « reclassement » .

Les syndicats toutes tendances confondues ont adressé une lettre à N.Sarkozy …

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
par , jeudi 15 décembre 2011

Réagir