Comment résorber le déficit démocratique de l’Union Européenne?

Logo-universite-franche-comte

 

 

Invitation à la conférence-débat du 28 novembre prochain. Outre Jean-Luc Sauron et les deux universitaires bisontins, Jean-Marie Cavada sera présent. Il n’interviendra pas dans la première partie mais participera aux débats, tout comme Lukas Macek .

Un verre de l’amitié clôturera la soirée qui promet d’être très intéressante.

Venez nombreux !

 

COMMENT RÉSORBER LE DÉFICIT DÉMOCRATIQUE DE L’UNION EUROPÉENNE ?

Quel déficit démocratique ? S’agit-il d’une chimère, ou d’une réalité ? L’enjeu est au coeur du fonctionnement d’une Union européenne confrontée aux crises ; au coeur des débats sur son évolution institutionnelle et politique. Les conférenciers vous proposeront d’échanger sur ces questions centrales.

Jean-Luc Sauron est conseiller d’État, docteur en droit public et professeur associé à l’Université Paris-Dauphine. Il est l’auteur de nombreux ouvrages et articles sur le droit de l’Union européenne.

Christophe Geslot enseigne le droit constitutionnel et les institutions de l’Union européenne. Auteur d’une thèse sur la notion de citoyenneté européenne, il est un spécialiste des rapports complexes entre les ordres juridiques, de l’Union européenne et des États.

Coralie Mayeur-Carpentier enseigne le droit de l’Union européenne. Elle est l’auteur d’une thèse portant sur les contrôles juridictionnels dans l’Union européenne et s’intéresse à la place du requérant dans un ordre juridique distinct du sien, caractérisé par sa mise en place progressive.

Le CRJFC, Centre de recherches juridiques de l’Université de Franche-Comté, est un centre de recherche pluridisciplinaire qui rassemble des chercheurs en droit public, droit privé, histoire du droit et science politique. Il explore régulièrement, comme un des axes forts de ses travaux, les questions attachées à l’organisation territoriale et aux régimes politiques. Ses activités sont menées en collaboration avec des spécialistes d’autres disciplines (sociologie, économie, histoire, philosophie, etc.) pour une recherche collective ouverte aux autres savoirs sur l’homme et la société.

Le Mouvement Européen – France est la branche française du Mouvement Européen International, dont l’objet est de favoriser la prise de conscience de la communauté de destin des peuples d’Europe : au-delà des clivages politiques, cette association s’engage en faveur de la construction européenne dans une perspective fédérale, et cherche à créer le débat au sujet des institutions de l’Union européenne de manière à les rendre plus proches des citoyens.

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
par , jeudi 17 novembre 2011

Réagir