9 députés slovaques font vaciller l’Europe

The National European flags in 2007

Pour d’obscurs problèmes de politique interne, le Parlement slovaque a finalement rejeté tard dans la soirée de mardi 11 octobre le projet d’élargissement du Fonds européen de stabilité financière (FESF)… Sur 124 députés présents, 55 élus ont voté pour le projet, 9 contre et 60 se sont abstenus.

La Slovaquie était le dernier des 17 pays de la zone Euro à se prononcer, et son refus menace donc de gripper le processus de sortie de crise à un moment crucial pour l’avenir de la monnaie unique. 9 députés ont donc réussi à faire capoter le plan anti-crise difficilement mis au point mais validé par l’Allemagne, la France…

Il manque donc 7.7 milliards d’euros sur les 440 du du Fonds.

Épisode peu glorieux de cette zone euro qui n’en finit pas de s’enfoncer dans une crise dont on ne voit pas la sortie sauf……à réformer profondément la gouvernance économique de la zone euro : une politique financière et fiscale harmonisée, 1 ministre économique unique de la zone, des budgets nationaux étroitement contrôlés par ce ministère, création des euro obligations, rôle central de la BCE …davantage donc de fédéralisme économique pour nous sauver d’un désastre annoncé.

Philippe Gonon
Président du modem 25
Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
par , mercredi 12 octobre 2011

Réagir